Non, Londres n'a rien fait, c'est moi qui ai eu la honte!

Flash back: nous sommes à Noël, le 24 au soir, quand on déballe les cadeaux. Précision: Chéri-Chéri m'a toujours gâtée et on se fait 2 cadeaux (ben oui, le 24 et le 25).
Donc, le 24 je déballe mon paquet et je découvre un coffret de thés Mariage, je suis ravie, j'aime ça, tout va bien.
Le lendemain, ça se gâte, je déballe mon 2ème paquet et là, c'est le drame... une théire. Là, vous ne voyiez pas très bien où est le drame, n'est-ce-pas? J'en ai déjà 2 et je ne vois pas l'utilité d'une 3ème,surtout que je ne m'en sers que quand j'ai du monde... 
 
Bon, j'essaie de dissimuler ma déception et j'en parle à 3 personnes clés dont je tairais l'identité et qui font le même constat: ça ne lui ressemble pas, parle lui-en. Alors, ni une ni deux, je commence à le charrier... devant son frère, une collègue... Lui, stoïque me dit: les vacances ne font que commencer: oui, les petites viennent de partir chez les grands-parents...
Et un soir, il met le réveil (moi: t'es fou on est en vacances!), mais non ma chérie demain on va quelque part...
La suite de mon cadeau, la logique avec le thé et la théire: escapade à Londres pour 2 jours et 1 nuit. Je précise que nous avons été emmené par son frère et ramené par sa collègue! D'où une honte et une grosse envie de me cacher...mais je vous rassure dès l'Eurostar, ça allait mieux!

Quelques photos de notre week end:






















On a déambulé dans les rues, un peu au hasard mais en allant quand même aux endroits stratégiques!

                                       Trafalgar's square



            Big Ben


La cathédrale St Paul


                                           London Bridge

Au niveau gustatif, on a testé un restau dans Soho.


Dans mon petit guide, on précisait juste shooters à la vodka et cuisine à l'ail. Etant que tous les 2, on s'est dit "Why not?"

Et en entrant, oh surprise, un décor, que je qualifierai de spécial...





C'était une ambiance Biker...mais on en a vu d'autres, on est resté!
Je ne sais pas si vous voyez bien les décors...mais il y a une chauve-souris d'accrocher à un luste, une énorme araignée posée sur le coin du bar et sur les murs des crânes.
On commande de la vodka et, voulant aller au bout du délire, j'en prend une à l'ail... le moins qu'on puisse dire c'est que ça ravigote!
Les plats étaient super bons: pâtes chinoises et pour moi pâtes à l'italienne, le tout, tout le monde aura compris à l'ail!

On a passé un excellent moment, l'hôtel était somptueux, bref, j'ai été pourrie gâtée!

2 petites photos encore, des clins d'oeil:

 Pour Manue, souvenie, souvenir...


Pour Willow, des chevaux en bois flottés exposés dans un café du National Geographic, très sympa.

Des pensées pour Patricia tout au long de mes pas!

Merci encore, mon chéri!

Retour à l'accueil