Au Grand Palais, une expo sur Marie-Antoinette avait lieu jusqu'au 30 juin.
J'y suis allée in-extremis et je ne regrette pas c'était superbe
.
Je n'ai fait que 30min de queue et quand je suis sortie à 12h, c'était déjà plus de 2h!


Cette expo avait pour but de retracer la vie de cette reine fascinante (par sa vie et son destin).
La scénographie était splendide, rarement j'en ai vu des comme ça! Un peu théâtrale mais comme l'était cette femme... De plus, le directeur de cette mise en scène, Robert Carsen, est un homme d'opéra.

L'expo se déroule en 3 actes: la jeunesse de Marie-Antoinette, sa vie de reine et sa chute.
Pour mieux appréhender ce personnage, des tableaux, des statues, du mobilier,de la vaisselle, des bijoux, des écrits (émouvants), et des objets personnels (chemise, médaillon avec les cheveuxde la reine et de son fils...) nous sont présentés.
De la musique est diffusée, des décors en trompes l'oeil ont été aménagés ainsi qu'une sorte de petit théâtre.
Je n'ai pas osé prendre de photo mais j'en ai trouvé sur le site de buzzeum.






















La dernière partie se déroule dans le noir. Les oeuvres sont mises en lumière, des phrases écrites de la main de la reine déchue leur font face.
Un silence respectueux s'instaure et c'est très curieux après le brouhaha précédent...

En sortant, on trouve ceci:

Les plus observateurs auront reconnus:

Allez, celui ou celle qui trouve mes parfums préférés aura une surprise!

Pour finir et si le sujet vous intéresse, je conseille la lecture de ces romans:

 


Paul Belaiche-Daninos  Les 73 jours de Marie-Antoinette à la Conciergerie.
Retour à l'accueil